Le renouveau (et un petit tuto)

La vie est pleine de renouveaux, c’est la magie des cycles : le cycle des jours, le cycle des lunes, le cycle des ans… j’aime croire qu’à chaque boucle, quand on repasse au même point, on est en fait arrivé un peu plus loin, un peu plus haut qu’à la boucle d’avant.

Dans une boucle, le début est toujours un peu arbitraire. Nous voilà à l’un de ces débuts : une nouvelle année. Alors même si le monde n’a pas changé entre samedi et dimanche dernier, ne boudons pas notre plaisir du renouveau : BONNE ANNÉE !

Je vous souhaite une excellente année, pleine de beaux projets, de petits et grands bonheurs, de belles surprises (merci à Charlotte aux Petits Pois de me l’avoir joliment rappelé avec son cadeau !), et de bonne santé – parce que le bonheur et la santé, c’est ce qui nous aide à tenir pour voir encore beaucoup de nouveaux renouveaux !

Je suis très heureuse d’entamer cette année avec vous et mon petit blog doudou, j’ai quelques petits projets, la ferme intention de remettre un peu d’ordre (genre des mot-clés, des illustrations) et de rattraper mon impardonnable retard de commentaires, et une foultitude  d’idées d’articles, mais… je dois vous avouer que je cuve encore. Non non, pas la cuite de la Saint-Sylvestre, je ne bois toujours pas –  mais la fatigue du marathon des « vacances » (19 enfants vus en 8 jours, au moins 3 chaque jour, et le plus souvent par paquet de 6 ou 8, ça vous crèverait quelqu’un de moins fatigable que moi, alors quelqu’un comme moi…).

Du coup, je vais vous laisser là pour le moment, avec quand même un petit bonus DIY pour celles (et ceux ??! j’y crois de moins en moins) que ça intéresse.

A très bientôt pour la suite !



Noël, c’était aussi sur la blogosphère !

J’ai eu la chance de participer à un petit Secret Santa de blogueuses grâce à la sympathique initiative de Tamia (Merci !! 🙂 ), et j’ai eu le plaisir d’offrir un cadeau à la jolie Flora.

Pour trouver des indices de ce qui pourrait lui plaire, j’ai parcouru son blog dans tous les sens pendant des jours, j’ai écrit des algorithmes de recoupement de tous ses commentaires, j’ai contacté les RG belges… Non, non, rassure-toi, Flora, je ne suis pas une serial killeuse !

Bref, elle a dit qu’elle aimait :

  • la couleur vert anis
  • dormir (je n’invente rien, c’est )

Du coup je me suis tournée vers l’idée d’un coussin vert anis pour faire des petites pauses siestes. Et comme je suis plutôt fière de moi pour cette petite réalisation en mode autodidacte, je vous montre le cheminement pour en arriver à ça :

img_20161218_142450605

Oh le joli coussin !

Avertissement : désolée pour les photos, je les ai prises en soirée avec ma lampe « lumière du jour » comme projecteur, le résultat est un peu (!) hétérogène, mais au moins ça vous donne l’occasion de découvrir mon magnifique parquet couleur « Dune » (l’é-t-y pas bô mon parquet ?)

Le matériel

L’idée des Secret Santa selon moi, c’est de faire plaisir sans se ruiner, du coup j’ai joué la carte du « qu’est-ce qui traine chez moi ? », et j’ai juste acheté les compléments.

Voilà l’ensemble de ce que j’ai utilisé pour ce cadeau, j’avais déjà 4 ingrédients sur 6 :

  • img_20161217_173702349un petit coussin nu de 50x30cm
  • 70x70cm de coton imprimé
  • du fil de coton assorti
  • 1,8m de biais fantaisie
  • 1,8m de « mèche » (le cordonnet pour le passepoil)
  • 35cm de velcro

Au départ, je voulais fabriquer moi-même le coussin, mais la bourre coûte plus cher que l’objet fini, alors j’ai craqué.

Ça ne se fait pas de dire le prix d’un cadeau, mais le tout (les 6 éléments) coûte moins de 15€ (si on a la chance de se fournir au marché Saint-Pierre à Montmartre).

Les préparatifs

Le coussin était vendu avec une housse, que j’ai copiée sans vergogne pour les parties qui m’étaient utiles (dimensions, montage du passepoil). En revanche, la housse d’origine était zippée, et je ne me suis encore jamais lancée dans la pose de fermetures éclairs, donc j’ai opté pour le velcro pour l’ouverture afin de pouvoir enlever la housse pour la laver.

Pour commencer, j’ai donc préparé les deux faces de la housse.

La face avant est toute simple, de la taille du coussin (il faut bien déployer les coutures pour avoir les vraies dimensions) à laquelle on ajoute des marges de couture – je suis toujours très large avec les marges, je rajoute 2cm tout autour. Il s’agit donc d’un rectangle de 54x34cm [ = (Longueur + 2*2cm) x (largeur + 2*2cm)].

La face arrière était un peu plus compliquée, car elle comporte les velcros pour ouvrir la housse.coussin-02

J’ai coupé un rectangle plus long (pour intégrer les revers et la superposition), que j’ai ensuite coupé en 2 dans le sens de la largeur assez près d’un bord pour qu’il soit facile de glisser le coussin dedans. Mon velcro faisant 1,5cm de large, j’ai prévu des revers en conséquence, de manière à ce que le tout soit propre sur la face visible et qu’il y ait une superposition suffisante quand le coussin est fermé.

coussin-01

img_20161217_185847767

Dernier préparatif, le passepoil (au cas où vous ne connaîtriez pas le mot, il s’agit du petit bourrelet décoratif qui borde certaines coutures, sur les coussins, mais aussi les sacs, les cols, les poches etc.). On en trouve tout fait en mercerie, mais comme je voulais utiliser mon biais, j’ai seulement acheté de la mèche (au cas où, c’est du petit cordon très dense utilisé à l’intérieur du passepoil) et je l’ai préparé moi-même.

img_20161217_190842391Il suffit d’ouvrir le biais au fer à repasser et de bien l’aplatir, puis d’épingler la mèche dedans dans le sens de la longueur en alignant les bords. Je n’ai pas cousu ce passepoil fermé car je craignais qu’on ne voit la couture si je ratais le montage global, donc je suis restée aux épingles en les espaçant très peu.

L’assemblage

Quand tout est bien préparé, yapuka assembler… Sauf que c‘est là que ça se complique, quand on n’a jamais vraiment appris à poser un passepoil ! Du coup, j’ai mis en place une méthode sans doute peu conventionnelle, mais qui a bien fonctionné. (En regardant ce tuto, je vois que je n’étais pas loin de la bonne solution (fière !), à part qu’ils suggèrent de coudre le passepoil sur une face PUIS sur l’autre)

J’ai soigneusement fermé le velcro, et traité la face arrière comme si elle était d’un seul tenant à partir de là. J’ai marqué avec des épingles les dimensions souhaitées pour la couture finale (qui, pour mémoire, doit faire exactement la taille du coussin) sur le tissu, et j’ai fixé le passepoil tout le long.

Il faut le fixer sur l’endroit de la face arrière, avec le bourrelet tourné vers l’intérieur, en soignant bien les coins (pour améliorer l’angle droit, j’ai coupé le biais comme vu sur la housse modèle)

img_20161217_193444151

J’avais assez peur de la jonction des deux extrémités, mais grâce à l’ouverture prévue sur la face arrière, il n’était pas nécessaire de laisser une partie de la couture en suspens pour retourner la housse, donc c’était plus facile de faire le raccord. J’ai présenté très soigneusement la mèche après m’être assurée qu’elle était bien posée partout, et j’ai coupé pour que les extrémités se raboutent parfaitement. Je les ai ensuite tout bêtement scotchées l’une à l’autre. Il suffisait ensuite de faire se superposer un peu le biais, en pensant bien à faire un petit revers sur celui du dessous pour qu’il s’arrête proprement.

img_20161217_193906364

Après, j’ai épinglé la face avant endroit contre endroit sur cette préparation, en plaçant les épingles assez près à l’extérieur du bourrelet, et en en ajoutant quelques unes à l’intérieur pour bien maintenir l’ouvrage

img_20161217_195009596Si vous suivez bien, j’en suis à ma 4ème (!) série d’épingles superposées : celle pour fabriquer le passepoil, celle pour marquer le tracé, celle pour fixer le passepoil à la face arrière, et celle pour fixer la face avant à l’ensemble. Pour ne pas trop épaissir la chose et avoir une chance de passer l’aiguille, j’ai essayé de réutiliser les épingles pour prendre de plus en plus de couches, mais je pense que la vraie solution si on est très méticuleux et moins feignant que moi, c’est de coudre en plusieurs fois ou au moins de bâtir les différentes coutures.

J’ai alors commencé la phase « qui aurait été beaucoup plus simple avec le bon matériel », à savoir la couture du passepoil. N’ayant pas de pied ganseur (qui permet de déporter l’aiguille au bord du pied) pour ma vieille Toyota de débutante, j’ai cousu avec mon pied presseur (le pied de base) le plus doucement possible pour coudre à ras du bourrelet – c’est-à-dire machine éteinte en tournant la manivelle à la main (1,60m de couture = 1h30, tranquillement devant une série). Je ne recommande pas cette solution, mais ça prouve que c’est possible de poser un passepoil sans pied adapté si on est patient et un peu têtu (têtue, moi ?).

Une fois de plus, il faut être très attentif dans les angles pour coudre vraiment au plus près du bourrelet, j’ai dû rattraper un angle à la main après avoir retourné.

Ensuite, il ne restait plus qu’à recouper proprement les marges de coutures et à surfiler pour éviter l’effilochage (le bon vieux zigzag prédéterminé de ma machine à 14 points).

En ouvrant le velcro, j’ai pu retourner la housse, et voilà le résultat !

img_20161217_222225378

Oh le joli passepoil !

Les regrets

Je vais faire comme Tamia, mon modèle en couture, et vous parler des petits ratés, parce que c’est en apprenant des ses erreurs qu’on progresse.

La couture du velcro : j’ai eu du mal à régler la tension, du coup le tracé n’est pas très net. J’aurais mieux fait d’utiliser un fil assorti au velcro, sur le principe j’aime bien les coutures contrastées, mais dans ces cas- là, il faut qu’elles soient vraiment nickels !

Le principe du velcro : une fois le coussin fini, je me suis rendu compte que le velcro était assez rigide et qu’il faisait un drôle de petit bruit lorsqu’il se déforme, or un coussin passe son temps à se déformer, donc ça risque d’être un (tout petit ?) peu moins confortable (désolée Flora !). En tout cas, cela signifie que je DOIS me mettre aux zips, plus le choix !

Le petit bonus

Parce qu’un autre de mes petits dadas dilettantes, c’est le graphisme, j’ai fabriqué une petite étiquette assortie au coussin – ça me donne l’impression d’être une créatrice trop hype, j’adore !

img_20161218_142503517

 

Publicités

15 réflexions sur “Le renouveau (et un petit tuto)

  1. Wouaw, il est trop beau ton parquet! J’adore la couleur.
    Bon et sinon ton coussin aussi il est top, Flora doit être contente! Tu te débrouille pas mal en couture, c’est sympa ce petit tuto même si je suis pas encore à ce niveau (le passepoil me semple un peu technique 😉

    J'aime

  2. Mince alors ! Non seulement tu es une serial kileuse mais en plus tu as mon adresse maintenant… :p
    J’étais impressionnée par le produit fini mais j’étais loin de me douter que ça représentait tout ça de boulot ! Merci pour ce petit cadeau personnalisé, le coussin a rejoint mon tout nouveau bureau et le velcro ne me dérange pas du tout 🙂

    J'aime

    1. Ahahaha HAHAHAH HAHAHAHHAAAAAAAAAAHHHHHHAHHHHHHH – Oh, salut, tu étais là ? tout va bien ? non non, je n’étais pas en train de rire machiavéliquement en browsant ton blog, tout va bien, je t’assure 🙂
      Je suis contente s’il te plaît, ça a été un plaisir de me lancer dans ce petit projet – j’aime beaucoup tous les loisirs créatifs, mais je n’aime pas accumuler des choses chez moi, alors je suis ravie quand j’ai l’occasion de fabriquer des choses pour les autres ! 🙂

      J'aime

  3. Bonne année à toi aussi !!
    Whoua, il est chouette ce coussin. Les couleurs, l’emballage, c’est digne d’une vraie créatrice. Merci pour le tuto !

    J'aime

    1. Héhé, peut-être qu’un jour je vais tout plaquer et vendre des bavoirs sur Etsy 😉 le seul souci c’est que je suis super lente, alors on dira que je suis une créatrice haute couture qui fait des pièces uniques une fois par mois 😉
      PS : et rebonne année, je ne sais pas dans quel ordre tu vas lire !

      J'aime

  4. Ouh la je suis jalouse, il est classe ton parquet 😉
    C’est un bel article plein d’optimisme que tu nous offres pour démarrer l’année 🙂
    Et je suis admirative de ton coussin, je trouve qu’il est vraiment très bien fait. A la maison j’ai une machine à coudre toute neuve qui attend que je me lance depuis 1 an, peut être qu’avec un ton patron et tes explications détaillées je vais tenter un coussin ! (Pour l’instant j’ai réalisé en tout et pour tout depuis 1 an: 2 housses de coussin à langer en éponge et 5 sachets en coton dans lesquels j’ai mis de la lavande à glisser dans le linge pour parfumer !)

    J'aime

    1. J’adore l’idée d’avoir eu 2 compliments sur mon parquet grâce à mon blog, ça me fait sourire (de même que l’idée que j’ai amené au moins une personne à cliquer sur la définition de galipoter) – avoir un blog, c’est de la magie !
      Sinon, pour la couture, lance-toi si tu as envie, il n’y a pas grand chose à perdre si on se loupe sur des petits projets, et on est tellement fier à la fin ! J’ai fait des jupes pour petites filles, il y a 3 coutures à faire et tu peux dire au square « c’est moi qui l’ai fait », ça donne envie de continuer !

      Aimé par 1 personne

      1. C’est vrai qu’une jupe pour ma Biscotte me parait parfait pour démarrer 🙂 En plus j’ai un tissu vichy orange et blanc dans mon placard qui serait parfait pour une petite jupe d’été ! Tu m’a convaincue, je vais me lancer, en plus ce we ils annoncent de la neige donc les activités d’intérieur seront bienvenue 😉

        J'aime

  5. Bon, j’ai beaucoup trop de retard dans les commentaires (pourquoi, même en étant abonnée, je ne reçois jamais les mails qui annoncent tes nouveaux articles ?!), donc je commence par le plus simple : bonne année à toi aussi, ma très chère Ars Maëlle !! Te lire chaque semaine me fait un bien fou, m’ouvre de nouveaux horizons, me fait me questionner et réfléchir. Bref, j’adore ça !
    Du coup, pour cette nouvelle année, je te souhaite de continuer sur cette belle lancée : ce blog, tout le positif qu’il peut t’apporter, mais bien sûr aussi pour vos projets plus personnels, qu’ils soient familiaux ou professionnels. J’ai hâte de continuer à suivre tes aventures.

    Bon et sinon, euuuuh…. Comment dire ? Tu m’impressionnes avec ce petit coussin superbe ! Et j’ai une bien belle honte qui m’envahit quant au cadeau que j’ai moi-même envoyé à une As de la Couture. Bon, ils étaient bons, mes chocolats et un peu originaux, mais pas vraiment faits maison, quoi….

    J'aime

    1. Merci beaucoup pour tes voeux qui me touchent vraiment !
      Tout le meilleur à toi aussi, j’espère que l’année des grands bouleversements vous apportera de beaux moments et de belles surprises.
      Pour l’abonnement, j’ai l’impression qu’avec WordPress on reçoit un mail si on s’est abonné via un bouton sur le blog (je ne crois pas l’avoir, d’ailleurs), alors que les nouveaux articles se mettent juste dans le lecteur WP si on utilise le petit bouton « s’abonner » qui apparait en bas à droite quand on lit depuis son lecteur. En attendant d’avoir un meilleur site (pour l’instant je suis en gratuit, ça m’a l’air assez limité), je suis en train de finaliser une page FB, qui devrait simplifier les nouvelles 🙂 !

      Aimé par 2 people

  6. Pour commencer, je te souhaite une très belle année 2017 ! Pleine de projets (petits et grands), remplie de jolis moments…
    J’adore voir les petits paquets qui ont été échangés !
    Ton tuto est très clair et ta réalisation est top ! Je suis très honorée (et tout gênée) d’être ton modèle 😉
    Poser un passepoil sans le pied spécial : tu as osé ! BRAVO !
    Flora a dû être ravie de recevoir ce joli paquet personnalisé.

    J'aime

    1. Bonne année à toi aussi ! Et encore merci pour le Secret Santa, ça m’a beaucoup plu de faire et recevoir un cadeau 🙂
      Pour le passepoil à pied, j’ai craqué à Noël et acheté une nouvelle Pfaff, je vais commander un pied ganseur et me lâcher !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s