La bonne nouvelle… qui ne viendra pas cette fois

J’avais commencé à tout échafauder, tout était clair dans ma tête…

Les copines ce week-end, la famille à Noël, les copains au Nouvel an, vous à la rentrée.

C’était sans doute un peu tôt pour l’annoncer, 1 mois, mais quand on doit refuser le saumon fumé et le plateau de fromage alors que chaque année on en raffole, c’est quand même mieux de prendre les devants et d’offrir la bonne nouvelle comme un cadeau anticipé.

J’avais tout imaginé, en rebondissant sur des private jokes, en ménageant l’effet de surprise d’une manière différente à chaque fois.

J’y avais pensé un peu avant, mais c’est surtout quand les signes bizarres se sont manifestés (je vous passe les détails) et que le retard a pointé le bout de son nez que j’ai commencé à y croire, et à inventer les annonces.

Sauf que non, le jour 1 est revenu. Ce ne sera pas pour cette fois. Il n’y aura pas d’annonce à Noël, le seul moment de l’année où toute ma famille est réunie. Il n’y aura pas d’annonce au Nouvel an, le seul moment de l’année où tous les amis de lycée sont réunis. Il n’y aura pas d’annonce à la rentrée qui surferait sur les bonnes résolutions.

Ce n’est pas la fin du monde, chaque mois on aura une nouvelle chance et je le sais. Mais pour la première fois, j’y ai cru. Pour la première fois, j’ai pleuré dans la douche quand j’ai vu le sang.

Je sais que 5 mois ce n’est rien. Je sais que statistiquement il n’y a aucune raison de s’inquiéter déjà. Je sais que d’autres traversent bien pire, bien plus long. Je vais me ressaisir, j’ai passé le jet d’eau sur mon visage et je suis sortie de la douche comme si de rien n’était, parce que c’est juste la vie.

Mais la vie, j’aimerais qu’elle nous donne cette bonne nouvelle, l’échange avec Lys sur DMT m’a fait prendre conscience de combien j’ai besoin de cette petite étincelle après une année de bouleversements…

J’imagine que toutes celles qui attendent ont eu ce cycle qui, en nous montrant combien on est triste, nous dit combien on le veut vraiment, ce petit bonheur dans notre ventre. Parfois il vient plus tôt que mois, parfois plus tard. C’est juste la vie. Et comme la vie, des fois, ça craint un peu.

Publicités

25 réflexions sur “La bonne nouvelle… qui ne viendra pas cette fois

  1. Bon toi et Pitite Fleur vous vous êtes mises d’accord pour nous faire pleurer ce matin ? 😉
    Je suis triste pour toi, désolée de lire que cette attente commence à te peser…
    5 mois ce n’est pas très long, mais quand on décide de se lancer on a envie que ça fonctionne tout de suite. Quand on commence à imaginer les annonces, à se projet dans certains évènements avec un petit bout à nos côtés…
    Je te fais un gros calin virtuel !

    Aimé par 2 people

    1. Non, on ne s’était pas donné le mot… en fait dans l’ordre de ma journée, j’ai su que je n’étais pas enceinte, j’ai lu le billet de Fleur, j’ai fait bonne figure devant mon mari, puis craqué sous la douche et écrit ce billet à toute vitesse avant de partir…
      Merci pour le câlin, votre soutien m’a fait du bien

      Aimé par 1 personne

  2. J’ai juste envie de te serrer dans mes bras 😦
    On l’a toutes eu au moins une fois ce cycle moisi où tout est réuni pour nous faire croire que ça y est enfin, et puis les vilaines reviennent…
    J’ai envie de te dire que tu as le droit d’être triste et de pleurer autant que tu veux. C’est déjà difficile de porter son proper chagrin alors n’essaie pas de porter celui du monde entier 😉
    J’espère que la vie vous donnera cette bonne nouvelle bientôt !

    J'aime

    1. J’ai complètement adopté ton expression « cycle moisi », c’est vrai que même mon mari y a cru vu tous les signes… Merci pour ton soutien, je sais que tu es passée par là, j’espère pour nous et aussi pour vous ☼

      J'aime

  3. Oh la la ma toute jolie j ai envie de faire un énorme calin !! Je suis dans la meme situation que toi, tu le sais, et ce cycle douloureux c était justement il n y a pas si longtemps. Sans doute que pour moi c est plus facile parce que c est le deuxième je ne sais pas… Cela dit je suis plus vieille que toi je crois alors on va dire que ca compense. Bref je fais donc un premier souhait pour 2017 : que nous ayons notre bonne nouvelle ensemble ! Au moins on vivrait cela en meme temps ce serait trop bien, non ? Allez copine d essai on s y remet et on finira bien par l avoir, ce satané + !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton soutien. J’ai repensé à ton article sur ce cycle de trop, ça m’a aidé de me dire que c’était un passage et pas forcément une pente de déception croissante. Ce serait super d’avoir une bonne nouvelle en même temps ! On croise les doigts ensemble alors !

      Aimé par 1 personne

  4. Oh Ars Maëlle tu me rends toute émue. C’est vrai que 5 mois c’est court, mais quand on attend et qu’on ne connait pas le futur c’est long, très long !! Tu as le droit de pleurer (même que ça fait du bien). Je te fais un gros calin. Je te souhaite d’avoir cette bonne nouvelle très bientôt.

    Aimé par 1 personne

  5. Ton article me touche d’autant plus que je sais combien cette attente est difficile. Moi je crois que quand on a un cycle de tristesse, le suivant peut révéler un grand bonheur. Donc je croise les doigts pour que tu es une super nouvelle en cette fin d’année pour un beau bébé de 2017 😊 Je t’embrasse bien fort !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton soutien et tes souhaits, j’espère en effet que les prochaines nouvelles seront meilleures. De toute façon, j’ai l’impression qu’il fallait que ça sorte, et que même si c’est négatif la prochaine fois ce sera moins dur que cette fois…

      J'aime

  6. Merci à toutes pour votre soutien, j’ai écrit ce billet avec des larmes au coin des yeux en catastrophe avant de partir parce que j’avais trop les boules, et recevoir vos commentaires tout au long de la journée m’a fait beaucou^p de bien.
    En plus, c’était journée RTT neveux, mon mari a emmené sa nièce voir Disney sur glace (c’est pas un tonton en or ça ? du dad material de première qualité !), et je suis resté avec ma belle-sœur et son petit dernier. Et passer du temps avec les enfants a aussi aidé à me changer les idées, c’est toujours un plaisir pour moi, et j’ai la chance que ça n’aiguise pas la frustration de ne pas encore pouvoir m’occuper des miens.
    Le soir, j’ai craqué devant mon mari. J’avais peur parce qu’il est un peu en mode « je savais que tu allais réagir comme ça », qui me donne l’impression que je suis comme une petite fille qui râle devant le rayon bonbon parce que ses parents ne veulent pas lui prendre ses Haribo, mais on a discuté et j’ai compris qu’il n’avait pas du tout une vision négative de mon impatience. Et surtout, il m’a dit qu’il était déçu aussi, et ça m’a fait du bien de me dire qu’on partageait vraiment cet espoir, qu’il était vraiment avec moi dans l’aventure.
    Aujourd’hui, j’ai bouclé un truc pénible au boulot, acheté des nouvelles lunettes et rangé l’appartement à l’abandon depuis 3 semaines, je me sens pleine d’une nouvelle énergie pour repartir dans les essais.
    Encore merci à vous, votre soutien m’a été précieux, partager cette expérience avec des filles qui l’ont vécu m’aide beaucoup. Encore encore merci, sourire à toutes et espoirs pour celles qui sont dans la même attente que nous 🙂

    Aimé par 2 people

  7. Courage! Nous aussi ça a fait 5 mois d’essais… 6 jours de retard, et pourtant pas de deuxième bébé. Mais 5 mois ce n’est pas long. Il faut juste patienter, même si ce n’est pas facile! Dis-toi que tu pourras profiter joyeusement des repas de fin d’année. Finalement être enceinte à Noël ou pour le 31 décembre ça ne doit pas être terrible! 😉

    J'aime

    1. Argh, 6 jours ! C’est vache, surtout quand c’est du jamais vu, comme si le corps avait envie de faire plaisir à la tête même si ça n’a pas marché…
      Courage aussi à vous pour patienter, et profite bien des petites douceurs parfumées à l’alcool, à la listériose et à la toxo en attendant 😉

      J'aime

  8. Bon courage ! Ton article fait écho en moi comme chez beaucoup d’autres lectrices… En attente moi aussi, je me console en me disant comme toutelaviedelo que je vais pouvoir me jeter sur le champagne et le foie gras et aussi éviter les annonces prématurées qui parfois peuvent être un peu angoissantes…En tout cas, je te souhaite un grand bonheur très bientôt !

    J'aime

    1. Courage à vous aussi, c’est vrai que l’attente est difficile. Je crois que je me réjouissais surtout d’avoir tout le monde autour pour l’annonce, j’ai bien digéré l’idée que ce ne sera pas pour cette fois, mais je suis triste de me dire que si ça marche dans quelques mois, il y aura forcément des annonces par téléphone et des risques de fuites…
      Mais comme tu dis, en attendant, à nous le saumon et les bons fromages !

      J'aime

  9. Je ne peux que te comprendre… J’ai vécu les mois d’attente douloureusement pour mes deux enfants, même si je savais qu’objectivement, il n’y avait nulle raison de s’inquiéter. Mais une fois qu’on a décidé d’avoir un bébé, on a envie de tomber enceinte de suite! Courage, le moment venu n’en sera que plus beau.

    J'aime

    1. C’est drôle, 2 semaines après je suis complètement sortie de cette tristesse, et je sais déjà que si janvier nous réserve à nouveau une déception, elle sera beaucoup moins douloureuse… Du coup c’est plus facile d’avoir du courage 🙂 Merci pour ton message en tout cas

      J'aime

    1. Je crois que pas mal d’entre nous seraient enthousiastes d’avoir l’option relais-colis plutôt que bulldozer dans le jardin secret 😉
      Merci pour ton message qui m’a fait bien rire, et on essaie de s’abonner en Premium en 2017 !

      J'aime

  10. Comme je le disais, donc, pourquoi est-ce que je ne reçois pas d’alerte à tes nouveaux articles ? Du coup, j’ai du mal à suivre le rythme, et je vois que j’arrive après la bataille, ce qui est plus que gênant dans le cas de bouteille à la mer….

    Tout a été dit plus haut, par les copinautes : je crois qu’on est toutes passées par là, par cette immense claque, cette désillusion qui nous étale complètement, un jour où l’espoir était monté un peu plus haut que les autres fois…. Je comprends tout à fait ton sentiment, et je me revois fin juillet, dans le même état.

    Je retiens, comme tu le fais, l’idée que ce grand désespoir montre combien tu es prête à tous les bouleversements qui vont arriver, que tu es prête et bien prête à tous ces ajustements nécessaires, et que toutes tes forces sont dans la bataille. Je retiens aussi le soutien de ton mari, que tu découvres entièrement impliqué avec toi dans cette histoire, et ça, c’est la chose la plus importante.

    Allez, au boulot, je croise les doigts pour vous, pour que 2017 soit l’année de tous les gros bidous !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s