Il était un commencement

Parce que c’est un incontournable des blogs, parce qu’il faut bien un premier message…

Toi qui t’aventures ici, bienvenue ! Un petit mot pour te dire ce qui se passe par ici…

Ça fait des mois que le clavier me démange, que mes commentaires chez les autres sont de plus en plus longs. Ça fait des semaines que l’adresse et le cadre du blog sont créés. Ça fait des heures que l’idée de ce premier billet tourne dans ma tête. Un petit coup de pouce d’une Française prolixe hier matin, ça y est, c’est décidé, je me lance !

Pourquoi faire un blog ? Pourquoi un de plus ? Pourquoi afficher ma vie et les rouages de mon « dangereux cerveau psychotique », comme le dit si bien l’Ours (qui se reconnaîtra) ?

Écrire pour écrire

Tant de gens le disent ou le vivent, l’écriture aide à mettre de l’ordre dans sa tête : ranger ses idées, explorer ses émotions. Aujourd’hui que tant de choses se bousculent dans ma vie, j’ai bien besoin d’un peu de rangement !

Et comme nous l’a appris mon prof de latin au collège, les paroles s’envolent, les écrits restent. Garder une trace de ces bouleversements, pouvoir y revenir plus tard, dans un an ou dans dix, ça me semble important pour avancer.

Mais ces excellentes raisons n’expliquent pas pourquoi je vais étaler tout ça aux yeux du monde…

Écrire pour vous lire

Je ne me berce pas d’illusions, ce n’est pas avec ce blog que je vais faire péter l’audimat. Mais j’espère que, petit à petit, peut-être, certains viendront visiter mon petit monde, et voudront y laisser quelques petits cailloux. Je suis une grande bavarde, mais j’adore surtout échanger, et ça veut aussi dire écouter. Pourquoi ne pas rêver qu’à plusieurs, les petits cailloux dessineront un beau paysage, qu’on aura plaisir à regarder.

Moi, c’est sûr que ça me plaira, mais j’espère que je ne serai pas la seule…

Écrire pour être lue

Je n’ai pas la prétention de réinventer ici le fil à couper l’eau chaude, mais je me dis que mon parcours peut éventuellement faire écho chez d’autres, alors pourquoi pas ?

Je vais sans plus tarder vous libérer de ce suspense haletant : « Mais que va-t-elle bien raconter ? quel est ce parcours si spécial ? » La réponse est : « Rien de révolutionnaire, mais ça ne veut pas dire que ce n’est pas important ! »

En quelques mots, mon histoire en ce moment, c’est :

  • revoir la lumière après une dépression sévère de plusieurs années ;
  • espérer faire un bébé, tout en gobant encore des médicaments ;
  • avoir un travail captivant, malheureusement classé « précarité des jeunes diplômés ».

Voilà, avec ce programme, je me lance. Comme on dit, yapuka ! Yapuka faire un joli cadre pour le blog, créer des catégories, faire une page de présentation, écrire régulièrement, prévenir les gens qu’il y a quelqu’un à l’adresse indiquée, et tout le reste.

Toi qui t’aventures ici, bienvenue ! La porte est ouverte, j’ai hâte de trouver ton premier petit caillou.

 

Publicités

10 réflexions sur “Il était un commencement

  1. Oh mais c’est moi la française prolixe je me reconnais 🙂 !! Je suis très honorée de faire partie de tes éléments déclencheurs. Et du coup je me permets un petit conseil : inscris toi sur Hello Coton c’est une plateforme de blogueuses qui t’aidera à te faire connaitre et suivre 😉 . Bises !

    J'aime

    1. Merci pour ton accueil ! Je te croise souvent sur DMT, je vais de ce pas voir ton blog
      Haha, je savais qu’écrire chez soi, ça veut aussi dire lire chez les autres (ce que je fais) et commenter (ce que je fais moins), mais je vois que ça va prendre du temps ! Heureusement que mes journées font 36h 😉

      J'aime

  2. Moi je dis « fil à couper le beurre » 😉 lol
    Hâte de lire la suite alors ! Je ne peux pas dire « bienvenue dans l’aventure » car je n’ai pas de blog, mais bon, bienvenue quand même 🙂

    J'aime

    1. Merci pour ton accueil 🙂
      Je découvre ton blog, ça me fait plaisir de voir de la couture et de la création, je me suis dit que je montrerais bien mes petites contributions au grand monde des loisirs créatifs – ça ne casse pas 3 pattes à un canard, mais pour moi c’est extrêmement valorisant de dire « cémoikilafé ! » et surtout signe de bon moral de vouloir créer. Je regarderai tes réalisations et idées avec attention !

      Aimé par 1 personne

  3. Pourquoi est-ce que je découvre ce joli blog pile le jour (la semaine, le mois ?) où je suis complètement sous l’eau, côté pro et perso ?
    C’est toujours comme ça ! 😉
    Bref, je n’ai eu que le temps de parcourir rapidement tes quelques premiers articles et je sens déjà le clavier qui me démange : j’ai envie de te répondre, de t’écrire, de te lire.
    J’espère pouvoir m’y mettre sérieusement d’ici quelques jours, mais étant donné la course actuelle, ça ne va pas être facile.
    A très vite, j’espère !
    Et bienvenue parmi nous ! 🙂

    J'aime

    1. Merci pour ton accueil !
      Je suis contente que tu sois arrivée jusqu’ici puisque tu as fait partie de celles qui m’ont motivée à écrire un peu plus qu’un commentaire (OK, un pavé) de-ci de-là :). J’en ai profité pour passer sur ton blog dont l’article citoyenne atterrée et ses commentaires m’ont donné du grain à moudre dans une phase de turbulence politicomentale (j’ai un article sur le feu au sujet du respect qui attend que je me calme avant de sortir…)
      En tout cas, au plaisir d’échanger avec toi, à bientôt 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s